Les Amis de la Tour

Commune de Sazeray

     Située aux confins de la Marche, Sazeray, à 8km au sud de Sainte-Sévère, vit essentiellement de l’agriculture (élevage). Le terrain, très vallonné et traversé par de nombreux ruisseaux, présente un paysage de bocage, avec un habitat regroupé en villages et quelques domaines épars.

L'église de Sazeray

     [JPG] sazeray egliseLa paroisse de Sazeray, probablement bien plus ancienne, est mentionnée [JPG] Photo ancienne église de Sazeraypour la première fois en 1212. L'église médiévale qui subsista jusqu'au début du XXe siècle, et que l'on connaît par une ancienne photo, a vraisemblablement été édifiée au 13e siècle. Son plan, très simple, a été donné par Emile Chénon dans son ouvrage sur Les environs de Sainte-Sévère-en-Berry. Les seigneurs de Lavaubonneuil rebâtirent le choeur et leur chapelle particulière, au 15e siècle. L'un d'entre eux, Gilbert de la Rochebriant, s'y fit inhumer en 1746. Les registres paroissiaux nous permettent encore d'imaginer les pierres tombales qui devaient paver le sol de l'église. On apprend ainsi que François Auclerc, « le quinze décembre mil sept cent cinquante, a été inhumé dans cette église sous la pierre qui a des armes gravées sur ladite pierre devant Notre-Dame ». Deux ans plus tard, Jeanne Jamot est à son tour enterrée « sous une pierre qui a une croix gravée au-dessus, près de la balustrade Notre-Dame ». Dès 1783, et pour plusieurs années, l'église de Sazeray fut interdite, en raison de son délabrement. Les actes de la vie paroissiale se firent alors dans l'église voisine de Vigoulant. Vers 1900, l'église fut rasée, et un nouvel édifice néo-gothique fut construit sur les plans de l'architecte Dauvergne.

La châsse de Sazeray

     L'église médiévale de Sazeray conserva pendant longtemps une châsse-reliquaire en émail champlevé de Limoges, datable du 12e ou 13e siècle, et figurant la crucifixion. Classée Monument Historique, elle fut vendue en 1898 au Musée Bertrand de Châteauroux (où on peut la voir actuellement) afin de financer la construction de la nouvelle église. On ignore tout de ce reliquaire, ce qu'il contenait, ainsi que sa provenance.

[JPG] Carte postale église moderne de SazerayLe bourg de Sazeray

     Le bourg, situé dans une position dominante (396m d'altitude), et depuis lequel on dispose d'une vue dégagée sur la région de Sainte-Sévère, semble toujours avoir été modeste. Sa fonction fut essentiellement agricole, et plusieurs exploitations se trouvaient dans le village même, ou à proximité immédiate (dont la "grande métairie de Sazeray", possédée par les seigneurs de Lavaubonneuil puis par des bourgeois de La Châtre). On peut voir aujourd'hui dans le bourg une vaste bâtisse, appelée le "château" de Sazeray, bâtie par une famille notable au début du 20e siècle. Quelques fragments dispersés à travers le village paraissent provenir de l'ancienne église. On note enfin dans les maisons du bourg quelques éléments architecturaux datables du 16e au 19e siècle.

 La commune de Sazeray

     Le territoire de la commune est desservi par les axes Guéret- La Châtre et Sainte-Sévère-Guéret, qui se rejoignent au Brolet. La commune jouxte celles de Pouligny-notre-Dame, Sainte-Sévère, Vigoulant, Tercillat et La Cellette. La superficie totale est de 2 269 hectares sur laquelle on dénombre 23 exploitations agricoles de polyculture-élevage. La dominante est l’élevage bovin allaitant, plus quelques hors-sol, un élevage laitier, un élevage caprin et quelques troupeaux ovins. [JPG] sazeray lavaupiliereLa population au dernier recensement était de 322 habitants. La commune possède trois anciennes maisons fortes (Lavaubonneuil, Le Mont et Lavaupilière, datant du 15e siècle) ainsi que plusieurs moulins, pour la plupart ruinés (celui de Pouzoult, le seul conservé, remonte au moins au 18e siècle). A signaler enfin plusieurs étangs, aménagés à la fin du Moyen-Age, et des vestiges épars d'occupation préhistorique (Belfat) et gallo-romaine (Pouzoult).

[JPG] Vue générale de Sazeray

(c) Les Amis De La Tour - 2008 P.bourgeois